Équipe

Le programme est coordonné par Bruno Latour, professeur à Sciences Po, responsable du programme Humanités scientifiques et méthodes numériques, en collaboration étroite avec les co-pilotes de chacune des ‘épreuves’ :

• Géopolitique des dioxydes de carbone : Marc Robert (Professeur de chimie à l’Université Paris Diderot – UMR LEM) et Avner Bar-Hen (Professeur de statistique à l’Université Paris Descartes – UMR MAP5)

• Expertise des risques et médiatisation des catastrophes : Thomas Ribémont (Maître de Conférences en sciences politiques à l’Université Paris 13 Nord – UMR CERAL), Édouard Kaminski (Professeur à l’IPGP – Dynamique des fluides géologiques), Claude Grasland (Professeur de géographie à l’Université Paris Diderot – GIS CIST)

• Dynamiques des zones critiques et conflits d’urbanisation : Nathalie Blanc (Directrice de recherche en géographie au CNRS – UMR LADYSS), Isabelle Dajoz (Professeure d’écologie à l’Université Paris Diderot – UMR IEES-Paris), Jean Chiche (Ingénieur de recherche en statistique au CNRS – CEVIPOF) et Daniel Boy (Directeur de recherche en sciences politiques à Sciences Po – CEVIPOF).

En tout, le programme associe actuellement 22 équipes de recherche, provenant de 5 établissements de Sorbonne Paris Cité. Ces équipes, qui proviennent d’autant d’horizons scientifiques différents, réunissent des disciplines qui pour beaucoup n’avaient jamais travaillé ensemble. Seule leur association permet d’appréhender aujourd’hui les questions qui sont au coeur de ce programme. Un des enjeux méthodologiques essentiels du programme consiste à rendre compatibles des bases de données qui ne l’étaient pas jusqu’ici, de manière à permettre un croisement entre des données provenant de différentes disciplines. Toutes les équipes associées au sein du programme jouissent d’une expertise reconnue dans leur domaine, et pour certaines d’une renommée internationale. Ce programme représente pour elles une opportunité unique de questionner et déplacer les paradigmes sur lesquels leurs disciplines reposent, en les confrontant aux données d’autres disciplines et ainsi innover à l’intérieur même de leur domaine propre tout en contribuant à la création d’un champ nouveau, qui les dépasse toutes.

pdlt_bandeau_equipes2

Équipes participantes : 

equipes_pdlt

 

Gouvernance

Le Programme repose sur les instances suivantes :

• Comité exécutif

Il assure l’animation scientifique du Programme au quotidien, le suivi des activités des différents axes de travail/épreuves et le développement des partenariats. Il établit la stratégie de recherche pluriannuelle et le budget afférent, et le soumet à l’Assemblée générale. Le comité exécutif réunit la direction du Programme ainsi que les pilotes des différents axes de travail/épreuves. Il se réunit autant de fois que nécessaire, et au moins une fois par trimestre.

• Assemblée générale

L’Assemblée valide les grandes orientations scientifiques du Programme, et le budget afférent. Elle accompagne le Comité exécutif dans le développement de coopérations et partenariats. L’Assemblée générale se réunit au moins une fois par an, et est précédée par un colloque de restitution des travaux menés au cours de l’année écoulée. L’Assemblée générale rassemble l’ensemble des chercheurs impliqués dans le Programme. Y sont également invités les directeurs des unités de recherche impliquées dans le Programme ainsi que les VPCS et équivalents de leurs établissements.

• Comité d’orientation

Le comité d’orientation conseille le Comité exécutif en matière de stratégie et d’orientation scientifiques. Il est aussi mobilisé pour le développement de partenariats académiques et avec différents milieux socioéconomiques. Il est composé de personnalités qualifiées et reconnues, issues d’universités partenaires, d’industries, ainsi que d’organisations internationales et non-gouvernementales. Le Comité d’orientation est présidé par L. Tubiana, Directrice de la Chaire Développement durable de Sciences Po, qui est invitée au Comité exécutif.

Organisation

L’organisation du Programme s’appuie sur :

– la Direction du Programme, portée par Sciences Po, est composée du Coordinateur scientifique du Programme, Bruno Latour, ainsi que du Directeur/-trice exécutif/-ve qui sera recruté(e) par le Programme. La Direction a en charge la coordination générale du programme, sa gestion quotidienne et la stratégie de communication et de dissémination de ses résultats. Elle coordonne la recherche de financements. Elle assure une fonction de représentation du Programme auprès des instances de l’USPC et des partenaires extérieurs. En plus d’assurer les tâches ci-dessus, le/la Directeur/-trice exécutif/-ve, de profil scientifique, suivra l’ensemble des travaux des épreuves et veillera à la cohérence de l’avancée des travaux en collaboration avec le Coordinateur scientifique.

– Le Pilotage des axes de travail : les axes, co-pilotés par au moins deux représentants d’équipes partenaires du programme. Ils assurent le pilotage et le suivi des activités menées à l’échelle de leur axe, rendent compte des avancées, informent des difficultés rencontrées et proposent le plan de travail de l’axe.

Leave a Comment